Démarche Qualité et Gestion des Risques >> La Gestion des risques

Le COVIRIS (Comité de coordination des vigilances et de gestion des risques) est l'instance de la clinique qui permet de gérer les risques selon 2 axes précédemment cités :

- Gestion préventive : Cette démarche est axée sur l'identification, la caractérisation et la hiérarchisation des risques, accompagnée de l'application des bonnes pratiques des vigilances sanitaires permettant de prévenir les risques ;

- Gestion réactive : Cette démarche est alimentée par le retour d'information en provenance des professionnels de la santé. Les faits générateurs de risques sont étudiés afin d'y remédier de façon durable. Si nécessaire, ces informations sont communiquées aux organismes de surveillance dans le cadre de la surveillance des vigilances sanitaires.

 
COVIRIS
Comité de Coordination des Vigilances et de Gestion des Risques
 
Gestion préventive
 
Gestion réactive
- Identification des risques
- Caractérisation des risques
- Hiérarchisation des risques
Application des bonnes pratiques des Vigilances Sanitaires
- Hémovigilance
- Matériovigilance
- Pharmacovigilance
- Infectiovigilance
- Identitovigilance
- Biovigilance
  - Fiche Evènements Indésirables
- Signalement des Alertes
- Vigilances Sanitaires

Les Vigilances

L'hémovigilance a pour objet la mise en œuvre de l'ensemble des procédures de surveillance organisées depuis la collecte du sang et de ses composants jusqu'au suivi des receveurs, en vue de recueillir et d'évaluer les informations sur les effets inattendus ou indésirables résultant de l'utilisation thérapeutique des produits sanguins labiles et d'en prévenir l'apparition, ainsi que les informations sur les incidents graves ou inattendus survenus chez les donneurs. L'hémovigilance comprend également le suivi épidémiologique des donneurs.

La polyclinique Marzet dispose d'un arrêté préfectoral d'autorisation de fonctionnement d'un dépôt de produits sanguins en date du 17 février 2005. Ce dépôt de sang au sein de l'établissement ainsi que la présence d'une banque d'urgence vitale au niveau du bloc opératoire assurent aux patients une prise en charge optimale.

La matériovigilance a pour objet la surveillance des incidents ou des risques d'incidents pouvant résulter de l'utilisation des dispositifs médicaux après leur mise sur le marché. La matériovigilance comporte notamment le signalement, l'enregistrement, l'évaluation et l'exploitation des informations signalées dans un but de prévention.

La pharmacovigilance a pour objet la surveillance du risque d'effets indésirables résultant de l'utilisation des médicaments et produits à usage humain mentionnés à l'article L. 511-1, des produits mentionnés à l'article L. 658-11 et des médicaments et produits contraceptifs mentionnés à l'article 2 du décret 69-104 du 3 février 1969."

L'infectiovigilance a pour objet la surveillance et la prévention du risque infectieux en lien avec les pratiques de soins.

L'identitovigilance a pour objet la mise en œuvre des procédures permettant de s'assurer à chaque instant de l'identité des patients et de prévenir les différences d'identification entre les services transversaux (Laboratoire, Radiologie, EFS...)

La biovigilance a pour objet la surveillance (signalement et déclaration) des incidents et des risques d'incidents relatifs aux éléments et produits du corps humain utilisés à des fins thérapeutiques, et aux produits, autres que les médicaments, qui en dérivent, aux dispositifs médicaux les incorporant et aux produits thérapeutiques annexes, ainsi que des effets indésirables résultant de leur utilisation.

 

Pour découvrir en détail notre système qualité cliquez sur les liens suivants :

Haut de page haut de page

Plan du site / Mentions Légales / Aides et accessibilité